top of page

PAMPLEMOUSSE ET INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES



Le pamplemousse peut aussi interférer avec certains médicaments et provoquer des effets indésirables graves. Le pamplemousse contient des substances appelées furanocoumarines, qui ont la capacité de bloquer une enzyme présente dans l'intestin, le cytochrome CYP3A4. Cette enzyme est responsable de la dégradation de nombreux médicaments, comme les statines, les antihypertenseurs, les immunosuppresseurs ou les antihistaminiques. Quand le pamplemousse inhibe le CYP3A4, il empêche l'élimination normale de ces médicaments et augmente leur concentration dans le sang. Cela peut entraîner une surdose et des effets secondaires potentiellement dangereux, comme des troubles du rythme cardiaque, des saignements, des infections ou des lésions rénales.



Le risque d'interaction existe même si vous consommez du pamplemousse plusieurs heures avant ou après la prise du médicament, car l'effet du pamplemousse sur le CYP3A4 peut durer jusqu'à trois jours. Il ne suffit pas non plus de réduire la dose du médicament, car le pamplemousse peut modifier la façon dont le médicament agit sur l'organisme.


La liste des médicaments concernés par cette interaction est très longue et varie selon les sources. Il est donc essentiel de consulter votre médecin ou votre pharmacien avant de consommer du pamplemousse si vous prenez un traitement chimique voire chimio-thérapeutique. Il pourra vous indiquer si votre médicament est compatible avec le pamplemousse ou s'il faut éviter ce fruit.





Le pamplemousse est le seul agrume qui a cette interaction. Les oranges, les citrons ou les mandarines n'ont pas le même effet sur le CYP3A4 et peuvent être consommés sans crainte.


En espérant que ces renseignements vous soient utiles, je vous dit à bientôt

Jesse,

06.52.59.05.93


Avant de nous quitter, découvrez en vidéo, notre recette santé de shot de gingembre et agrumes immuno-stimulante:




REFERENCES UTILES



ILLUSTRATIONS


56 vues

Comments


bottom of page